visuel luttons contre le fléau de la soumission chimique #mendorspas

Soutenons le mouvement #Mendorspas contre le fléau de la soumission chimique

Alors que le mouvement #Mendorspas a initié une prise de conscience essentielle en mai dernier en révélant l'usage criminel des substances médicamenteuses, une réalité tout aussi préoccupante reste encore largement méconnue : la soumission chimique au sein de la sphère familiale. Cette forme de violence pernicieuse opère dans l'ombre, loin des regards extérieurs, dans l'intimité de nos foyers.

Selon les conclusions de la dernière enquête nationale menée par l'ANSM, il est alarmant de constater que dans la majorité des cas de soumission chimique, ce sont les proches, qu'ils soient membres de la famille ou amis, qui sont les premiers responsables. Les victimes de cette forme odieuse de maltraitance sont souvent parmi les plus vulnérables, qu'il s'agisse de mineurs, de personnes âgées ou de conjoints. Elles subissent des abus, parfois sur une longue durée et de manière répétée.

Les substances médicamenteuses, qu'elles soient obtenues sur ordonnance ou non, sont les plus fréquemment utilisées à ces fins. Des anxiolytiques aux antiallergiques, ces médicaments sont détournés pour leurs propriétés sédatives, plongeant les victimes dans un état de somnolence et parfois même d'amnésie, effaçant ainsi les souvenirs des agressions. Mais au-delà des médicaments, des drogues illicites et non réglementées sont également employées pour leurs effets sédatifs, stimulants ou hallucinogènes.

Face à cette réalité troublante, AMA Prévention lance un appel à la solidarité pour soutenir le mouvement #Mendorspas et contribuer au déploiement d'une vaste campagne de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels. Cette campagne vise plusieurs objectifs cruciaux :

1. Identifier les signes de soumission chimique : Il est essentiel d'informer le public sur les signaux d'alerte indiquant une éventuelle soumission chimique, afin que les victimes et les témoins puissent agir rapidement.

2. Former les professionnels pour une meilleure prise en charge : Les intervenants médicaux, sociaux et judiciaires doivent être formés pour reconnaître et traiter efficacement les cas de soumission chimique, garantissant ainsi une meilleure protection des victimes.

3. Encourager la judiciarisation des affaires et promouvoir le signalement : Il est crucial de favoriser un environnement où les victimes se sentent soutenues et encouragées à signaler ces crimes, tout en veillant à ce que les auteurs soient tenus responsables de leurs actes.

Votre soutien est indispensable pour mettre fin à cette terrible réalité qui détruit des vies dans l'intimité de nos foyers.

Rejoignez-nous dans cette lutte pour la justice et la protection des plus vulnérables.

Faites un don dès aujourd'hui pour aider l'association M'endors pas à faire la lumière sur la soumission chimique et à apporter un soutien essentiel aux victimes. Ensemble, nous pouvons faire la différence et œuvrer pour un monde plus sûr et plus juste pour tous.

Pour en savoir plus sur cet engagement et pour soutenir leur action, rendez-vous sur le site web :

https://www.helloasso.com/associations/m-endors-pas-stop-a-la-soumission-chimique/collectes/soumission-chimique-ensemble-creons-la-future-campagne-de-prevention-2024

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.