La soumission chimique : une menace sous-estimée dans notre société

La soumission chimique : une menace sous-estimée dans notre société




 

 
Chaque année, de nombreuses personnes, en particulier des femmes, sont victimes de soumission chimique, un acte odieux qui implique l'utilisation de substances pour droguer les individus à leur insu, en vue de commettre des agressions sexuelles. Alors que les dangers de la "drogue du violeur" ont été médiatisés ces dernières années, la soumission chimique par un proche reste largement méconnue et sous-estimée en France. Cette réalité choquante nécessite une prise de conscience collective et des mesures de prévention pour protéger les victimes potentielles.

 

 

Un problème méconnu :

 

 
Selon Caroline Darian, responsable de la campagne de sensibilisation "M'endors pas", la majorité des victimes de soumission chimique s'ignorent. Elle-même a découvert que son père avait drogué sa mère pendant une décennie pour abuser d'elle et la livrer, inconsciente, à d'autres hommes.

Pourtant, lors des consultations médicales, les analyses toxicologiques ne sont souvent pas effectuées, laissant les victimes sans preuves tangibles et privées de justice. Les pouvoirs publics doivent se mobiliser davantage pour former les médecins à détecter ces cas et offrir un soutien adapté aux victimes qui souhaitent porter plainte.

 

 

Les efforts de l'Agence nationale de sécurité du médicament :

 

 
L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recense chaque année les molécules utilisées par les agresseurs dans le cadre de la soumission chimique. Cette collecte d'informations permet de proposer des mesures visant à limiter les détournements de médicaments, par exemple en renforçant les conditions de délivrance de certaines substances. L'ANSM collabore également avec des experts médicaux pour développer des solutions innovantes, comme l'ajout de colorants dans certains médicaments afin de réduire les risques d'abus.

 

 

Des chiffres alarmants :

 

 
Les statistiques révèlent que plusieurs centaines de cas d'agression facilitée par les drogues sont recensés chaque année. En 2020, 539 cas ont été enregistrés, et ce nombre a atteint 727 en 2021. Dans 11% des situations, on peut parler de soumission chimique vraisemblable, où la victime est droguée à son insu, généralement avec des sédatifs tels que des anxiolytiques et des hypnotiques. Les victimes découvrent souvent la réalité en faisant le lien entre des symptômes inexpliqués et des éléments troublants, tels que des blackouts suivis d'un réveil dénudé.

 

 

Un appel à la sensibilisation et à l'action :

 

 
Il est important de souligner que les quelques dizaines de cas officiellement recensés ne représentent probablement qu'une fraction de la réalité. Le dépôt de plainte demeure difficile pour les victimes d'agressions sexuelles, et encore plus complexe lorsque la victime souffre d'amnésie ou de doutes permanents sur ce qui s'est passé. La sensibilisation du grand public, une meilleure formation des professionnels de la santé et un soutien renforcé aux victimes sont des mesures essentielles pour lutter contre ce fléau.

 

 

Les engagements d'AMA (Ask me anything !)

 

 
Dans la lutte contre les risques de soumission chimique, des initiatives telles que celle proposée par ama-askmeanything.com jouent un rôle crucial.

En tant qu'entreprise engagée, elle met à disposition des consommateurs des outils de prévention et de sensibilisation dans les milieux festifs. La distribution de capotes de verre et de Drink Safe GHB Detector® permet d'offrir une protection supplémentaire aux fêtards. Ces dispositifs permettent aux individus de prendre leur sécurité en main en vérifiant la présence de substances potentiellement dangereuses dans leurs boissons.

Grâce à ces mesures préventives, ama-askmeanything.com contribue à créer un environnement festif plus sécurisé où les participants peuvent profiter de leur soirée en toute tranquillité, sans craindre les risques de soumission chimique. En sensibilisant les fêtards aux dangers potentiels et en leur offrant des moyens concrets de se protéger, cette entreprise joue un rôle essentiel dans la prévention des agressions sexuelles et la promotion d'une culture du consentement.

 

Les solutions proposées par le shop en ligne ama-askmeanything.com



Le shop en ligne ama-askmeanything.com propose une gamme complète de solutions pour prévenir les risques de soumission chimique.

Parmi ces solutions, on retrouve le Drink Safe GHB Detector®, offrant aux utilisateurs un moyen simple et fiable de vérifier la présence de ces substances potentiellement dangereuses dans leurs boissons.

De plus, le shop propose également des capotes de verre en silicone anti-intrusion, offrant une protection supplémentaire en empêchant tout accès non autorisé à votre boisson.

Les chouchous anti-drogue Drink Safe sont également disponibles, permettant de couvrir facilement et discrètement votre verre pour prévenir toute tentative de contamination.

Les tests de dépistage salivaire et urinaire de marques renommées telles que le laboratoire TODA PHARMA, permettant aux utilisateurs de détecter la présence de drogues dans leur organisme avec précision et facilité d'utilisation.

Ces solutions complètes offertes par le shop en ligne contribuent à renforcer la sécurité et la tranquillité d'esprit des utilisateurs, en les aidant à prendre des mesures actives pour prévenir les risques de soumission chimique lors de leurs sorties festives.

 

 

 
La soumission chimique reste une menace sous-estimée dans notre société. Les victimes de ces actes abjects souffrent souvent en silence, confrontées à des difficultés pour obtenir justice et reconnaissance. Il est primordial d'accroître la sensibilisation autour de ce problème et d'encourager les autorités à agir. En éduquant le public sur les dangers de la soumission chimique, en renforçant la formation des professionnels de la santé et en offrant un soutien adapté aux victimes, nous pouvons espérer créer un environnement plus sûr pour tous. Ensemble, nous pouvons lutter contre cette menace et offrir une lueur d'espoir aux victimes de soumission chimique.

 

 

Source : Dernières Nouvelles d'Alsace

Une campagne alerte sur la « soumission chimique », le fait de droguer une personne à son insu

https://www.dna.fr/societe/2023/05/22/une-campagne-alerte-sur-la-soumission-chimique-le-fait-de-droguer-une-personne-a-son-insu

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.